Contrepoints
Hors-collection
Instruments
Jazz en France
Partitions
Theories

Les auteurs / Les titres
Auteurs
Titres
Á paraître

Rechercher
Auteur
Titre

Contacts, etc.
Nous contacter
Commander
Accueil > Jazz en France
Improvisation, culture, audiotactilité. Édition critique des enregistrements du Concerto pour deux violons et orchestre en ré mineur BWV 1043 de Jean-Sébastien Bach par Eddie South, Stéphane Grappelli et Django Reinhard
La réunion des trois textes figurant aujourd'hui en français dans le présent volume vise au moins trois objectifs. Le premier est d'explorer en profondeur des enregistrements historiques à plus d'un titre. Le deuxième est d'ordre épistémologique : il consiste à éprouver un corps théorique (celui de la formativité audiotactile) en le mettant à l'épreuve de la confrontation à une matière musicale donnée. Enfin, la théorie et la méthode qui en découlent (en constante évolution) aident à dépasser un clivage qui se révèle tous les jours plus problématique dans la musicologie du jazz actuelle, celui que l'académie anglophone a en quelque sorte institutionnalisé avec la distinction entre music theory et musicology. La première se chargerait de l'analyse du matériau musical tandis que la seconde serait consacrée à l'extraction du sens (le fameux meaning dont la littérature anglophone est si friande). Or, et c'est le sens du titre qui a été donné à ce volume, l'entreprise initiée par Vincenzo Caporaletti, illustrant en cela un projet plus global de ce qu'on pourrait appeler une musicologie continentale, vise au contraire à réunir ces deux visées et à les placer en situation d'interaction. Les trois textes et les deux transcriptions illustrent donc la pluralité de cette approche.


Vincenzo Caporaletti est guitariste et compositeur. Président de l'Institut Musicologique Italien, il enseigne l'analyse du jazz au Conservatoire de Musique « Santa Cecilia » de Rome et la musicologie générale et transculturelle à l'Université de Macerata.


Laurent Cugny est musicien, pianiste et arrangeur. Il a créé le big band Lumière, joué et enregistré avec Gil Evans et dirigé l'Orchestre National de Jazz. Il dirige aujourd'hui le Gil Evans Paris Workshop. Auteur de nombreux articles et d'ouvrages, il est professeur à l'université Paris-Sorbonne.


Benjamin Givan, docteur en musique de l'Université de Yale, est professeur associé de musique au Skidmore College. Ses écrits sur le jazz ont paru dans des publications savantes telles que Current Musicology, Musical Quarterly, Journal of the American Musicological Society, etc.



Plus d'information sur ce livre
(sommaire, extraits de presse, pages, auteur, etc)


Pour visualiser ces informations acrobat reader est nécessaire.